Bienvenue chez les JAGELLON et SAMBRE

Domaine de Bellegarde en Marche
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Repos eternel

Aller en bas 
AuteurMessage
Rose
En service
En service
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Manoir
Emploi : Servante
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Repos eternel   Jeu 8 Juin - 11:55

Elle avait devancer Lyan afin de lui ouvirir la porte pour lui faciliter le passage, et preparer le lit ou la deposer. Lorsqu'ele entra dans la chabre sa gorge se serra, et elle retint ses quelques larmes. Un doux parfum flottait encore dans l'atmosphère, tout était encore disposer dans la chambre comme si elle allait revenir. ELle lissa les couvertures sur le lit, puis se retourna vers Lyen tout proche, qui portait dans ses bras le corps sans vie, et desormais sans couleur de Lorralline, et designa le lit, ne pouvant parler.

_________________
A votre service
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyen
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Nombre de messages : 5
Emploi : Ecuyer
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Repos eternel   Jeu 8 Juin - 12:08

Quand Rose était arrive en courant dans les ecuries qu'il nettoyaient avec application, il sut qu'il s'était passé quelque chose, et s'etait empresse de la suivre. Elle lui avait rapidement expliquer la situation, il avait juste pris le temps de se laver les mains, et de retirer son tablier, pour na pas trop salir.

En arrivant au Jardin, il avait tout de suite vu son corps inert, et sans vie, et surtout le sang autour. Il s'etait parrocher doucement, comme s'il avair eu peur de la reveiller. IL s'était approcher doucement, entourer de visage ravagé par la douleur, et s'était penche sur le corps puis l'avait preis dans ses bras. Elle était légère, son visage doux figée dans un dernier sourire. IL avait suivit Rose, lui indiquant le chamin à suivre jusque dans ses appartements.

Il était entré à la suite de Rose dans sa chambre, il se sentait gauche dans ce lieu, et marcha doucment, comme si allait tout caser, déposa avec delicatesse le corps de Lorralline sur le lit propre, jeta un regard a Rose, qui regardait dehors, le visage tendue, les yeaux brillants. Puis il sortit dans le couloir, attendant que Rose le rapelle lorsqu'elle aurait finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose
En service
En service
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Manoir
Emploi : Servante
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Repos eternel   Jeu 8 Juin - 12:43

Elle avait attendue qu'il sorte de la chambre, et avait mis a coté d'elle une bassine d'eau fraiche. Elle sourit tristement en se disant que la tempure de l'eau n'avait pas une réel importance. Elle commenca par nettoyer le visage plein de sang, et retrouva sous l'epaisse couche de salissure le doux visage souriant. Elle lava les cheuveux aussi salit, puis defit, la belle robe bleue, arrcher, et salit elle aussi pour la troquer au profit d'une robe, dans les tons blancs et gris, de la même couleur que ses yeux desormais cacher, sous les paupières closes.

La robe était legère, faites de differentes couleurs de blanc, et qui sous certains angles, prenait des reflets gris brillant. Les manches étaeint amples, comme elle les aimaient. Elle passa sans difficuluté la belle robe, et entrprit par la suite de coiffer ses longs cheuveux blond dorées. Elle les demela avec application,et laissa les chauveux libres, courir autour de son visage.

Elle recula, et regarda Lorra quelques secondes, ainsi laver, on aurai pu croire qu'elle dormait, seul la plaie au front rappellait la dure réalité. Mais Rose savait que sous la magnifique robe, dissemine sur le corps, les traces, les egratignures, les bleus, surtout dans le dos.

Elle sortit dans le couloir rejoindre Lyen, elle laisserai, le corps quelques jours ici, avant de le transporter à la chapelle.

_________________
A votre service
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TibouLola
Chatelaine
Chatelaine
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 31
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Repos eternel   Jeu 8 Juin - 13:53

Elle monta pour aller se recueillir au prêt du corps de sa cousine, qu'elle considérait plus comme une soeur. Quant elle arriva à la hauteur de la porte elle aperçut Lyen et Rose. Ils étaient tout au aussi triste qu'elle.
D'une petite voix, elle les remercia.


Merci de vous être occupé de Lorra, on n’en avait pas la force. Je ne sais même pas comment j'ai fait pour venir jusqu'ici !

Elle posa une main sur l'épaule du jeune homme puis déposa un baiser sur le front de sa tendre nourrisse.

Je vais aller la voir maintenant. Merci de ne pas me déranger sauf en cas d'urgence.
Et veillez sur Marie, qu'elle ne manque de rien et si elle le désire, aidez la à venir se recueillir avec moi.

Elle ouvrit la porte et rentra dans la pièce. Les rideaux ne laisser passer qu'un léger rayon de filer qui se posa sur le corps de Lorra. Des bougies avaient été allumées autour du lit. Elle s'approcha doucement comme si elle avait peur de la réveiller. Elle était encore belle, même sur son lit de mort. Cette robe illuminait son visage pale. Ses cheveux resplendissaient.
Après l'avoir longuement détaillé, elle s'agenouilla devant le lit et prit une de ses mains entre les siennes. Elle ferma les yeux et commença une longue prière.


Dieu Tout-puissant, que votre miséricorde s'étende sur l'âme de Lorra, que vous venez de rappeler à vous. Puissent les épreuves qu'elle a subies sur la Terre lui être comptées, et nos prières, adoucir et abréger les peines qu'elle peut encore endurer comme Esprit !

Bons Esprits qui êtes venus la recevoir, et surtout vous, son Ange Gardien, assistez-la pour l'aider à se dépouiller de la matière ; donnez-lui la Lumière et la conscience d'elle-même, afin de la tirer du trouble qui accompagne le passage de la vie corporelle à la vie spirituelle. Inspirez-lui le repentir des fautes qu'il a pu commettre, et le désir qu'il lui soit permis de les réparer pour hâter son avancement vers la vie éternelle bienheureuse.


Lorra, tu viens de rentrer dans le monde des Esprits, et cependant tu es ici présent parmi nous ; tu nous vois et tu nous entends car il n'y a de moins, entre toi et nous, que le corps périssable que tu viens de quitter et qui bientôt sera réduit en poussière.

Ce corps, instrument de tant de douleurs, est encore là, à côté de toi ; tu le vois comme le prisonnier voit les chaînes dont il vient d'être délivré. Tu as quitté la grossière enveloppe sujette aux vicissitudes et à la mort, et tu n'as conservé que l'enveloppe éthérée, impérissable et inaccessible aux souffrances. Si tu ne vis plus par le corps, tu vis de la vie des Esprits, et cette vie est exempte des misères qui affligent l'humanité.

Tu n'as plus le voile qui dérobe à nos yeux les splendeurs de la vie future ; tu pourras désormais contempler de nouvelles merveilles, tandis que nous sommes encore plongés dans les ténèbres.
Tu vas parcourir l'espace et visiter les mondes en toute liberté, tandis que nous rampons péniblement sur la terre, où nous retient notre corps matériel, semblable pour nous à un lourd fardeau.
L'horizon de l'infini va se dérouler devant toi, et en présence de tant de grandeur tu comprendras la vanité de nos désirs terrestres, de nos ambitions mondaines et des joies futiles dont les hommes font leurs délices.

La mort n'est entre les hommes qu'une séparation matérielle de quelques instants. Du lieu d'exil où nous retient encore la volonté de Dieu, ainsi que les devoirs que nous avons à remplir ici-bas, nous te suivrons par la pensée jusqu'au moment où il nous sera permis de te rejoindre comme tu as rejoint ceux qui t'ont précédé.
Si nous ne pouvons aller auprès de toi, tu peux venir auprès de nous. Viens donc parmi ceux qui t'aiment et que tu as aimés ; soutiens-les dans les épreuves de la vie ; veille sur ceux qui te sont chers ; protège-les selon ton pouvoir, et adoucis leurs regrets par la pensée que tu es plus heureuse maintenant, et la consolante certitude d'être un jour réunis à toi dans un monde meilleur.

Dans le monde où tu es, tous les ressentiments terrestres doivent s'éteindre. Puisses-tu, pour ton bonheur futur, y être désormais inaccessible ! Pardonne donc à ceux qui ont pu avoir des torts envers toi, comme ils te pardonnent ceux que tu aurais pu avoir envers eux.

Elle se rémémora les instants qu'elles avaient passé ensemble. Elle était bien auprès, d'elle, dans cette chambre. Elle resta un long moment, en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorralline
Au secours je ne peux plus m'arreter de parler!
Au secours je ne peux plus m'arreter de parler!
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 37
Localisation : Si loin et si près
Emploi : Fantome
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Repos eternel   Jeu 8 Juin - 18:35

Lorra était dans la chambre depuis un moment, sa chambre, elle sourit doucement. Elle avait regardé Lyen et ensuite Rose s'occuper de son corps. Cela lui fait faisait un drole d'effet de se voir ainsi, elle soupira. Puis une fois qu'ils furent sortit, elle se penha sur son corps, admira la robe, nota la blancheur de sa peau. Puis retourna s'assoir pres de la fenetre. Elle admirait les bougies, la danse des flammes, quand la porte s'ouvrit doucement.

Elle vit entrer sa cousine, Lola, elle etait belle, et toujours souriante. Elle la vit s'agenouiller, entendit sa prière. Lorra ne bougeait plus, elle regardait sa cousine, et au fur et à mesure, des larmes se formèrent dans ses yeux. Elles coulaient lorsque Lola finissait sa prière, Lorra les regardaient couler et s'ecraser sur sa robe. Lorsqu'elle eut finit de prier, Lola resta assise, pensive, se remorant ses souvenirs, Lorra se leva, puis 'agenouilla en face Lola. Elle la regardait, elle aurait voulu la remercier, lui parler, la toucher, mais elle ne fit rien.

Alors elle resta la en face, dans le silenc, seulement trouble par le crepitement des bougies qui se consumaient doucement, le tableau qu'elle fomaient etaient etrange, mais elle seul pouvait le voir. Elle finit par se relever, et retourner s'assoir pres de la fentre.

_________________
J'ai fait la magique étude
Du bonheur, que nul n'élude

Rimbaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repos eternel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repos eternel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une messe pour le repos d'une âme
» [CDA#1 WHB] Les morts sans repos du Duc Mérovée
» Miiverse eternel
» athlenet
» [Space marines-Règles] Primarques loyalistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les JAGELLON et SAMBRE :: Les appartements de Lorralline-
Sauter vers: